Simple JQuery Modal Window from Queness
985718

Plus d’un milliard de DH pour les deux nouvelles gares de Rabat

Plus d’un milliard de DH pour les deux  nouvelles gares de Rabat
La conception de la nouvelle gare de Rabat-Ville va permettre de doter la capitale du Royaume d’un édifice conservant le passé et se projetant dans la modernité bien intégré dans son espace urbain (Maquettes source: ONCF)

Les infrastructures ferroviaires de la capitale se renforcent avec deux nouvelles gares de nouvelle génération. Le Souverain a donné, lundi dernier, le coup d’envoi des travaux de leur construction. Les deux projets s’inscrivent dans le grand chantier de la mise en service de la ligne à grande vitesse et accompagnent également le développement urbain de la capitale ‘’Rabat, ville lumière’’. Le premier projet sera réalisé au niveau du site de l’actuelle gare de Rabat-Agdal dont le nouvel édifice sera érigé en «gare-pont» et intégrera deux composantes. Un nouveau bâtiment voyageurs d’une superficie totale de 23.000 m2 comportant trois niveaux dont RDC abritant notamment les quais et les halls d’entrée. Deux autres niveaux seront dédiés à la billetterie, commerce, food-court… Quant à la 2e composante de la gare, elle portera sur des aménagements extérieurs étendus sur 70.000 m2.

La nouvelle gare de Rabat-Agdal est dimensionnée pour accueillir 30 millions de passagers par an, contre 7 millions actuellement, rappelle la direction de l’ONCF. L'Office mobilise, pour ce projet à trois composantes, un budget de 450 millions de DH. Il y a la reconversion de l’ancienne gare et sa transformation en galerie d’art au RDC et à l’entresol, avec un espace commercial, est-il indiqué. La deuxième composante concerne la couverture de la tranchée et la construction du nouveau bâtiment voyageurs sur une superficie totale de 16.000 m2. «L’idée est de couvrir la tranchée qui se développe sur près de 200 m pour avoir aussi une ouverture sur côté Ibn Toumarte, ce qui va permettre d’améliorer l’accessibilité à la gare et régler certaines contraintes de circulation autour du projet», explique Mohamed  Rabie Khlie, DG de l’ONCF. Ce dernier rappelle également que cette gare sera dotée d’un parking de 250 places. A l’instar de la nouvelle gare d’Agdal, celle du centre-ville comprendra pour sa part des aménagements extérieurs étendus sur 13.500 m2, ce qui va contribuer à une meilleure insertion de l'édifice dans son espace urbain.

La capacité de la nouvelle gare va plus que doubler par rapport à la situation actuelle en passant de 8 à 20 millions de passagers. La durée des travaux pour les deux projets est de 28 mois, signale Mohamed  Smouni, directeur central du pôle développement. Selon ce dernier, les travaux seront entamés courant mars pour la nouvelle gare d’Agdal, et en mai pour celle du centre-ville. La direction de l’ONCF tient à rappeler l’impact positif des ces deux projets sur l’emploi. Ils vont générer ensemble environ 450.000 journées de travail pendant les travaux et près de 1.000 emplois stables pendant l’exploitation. Le Souverain a procédé également le même jour, au niveau de l’Hôpital militaire d’instruction Mohammed V de Rabat, à l’inauguration du Centre de virologie, des maladies infectieuses et tropicales. Sa réalisation a nécessité la mobilisation d’un investissement  de l’ordre de 210 millions de DH.
Noureddine EL AISSI