Simple JQuery Modal Window from Queness
985736

Un Monde Fou

■ Un but déclenche un tremblement de terre!
Les célébrations par des supporteurs de Leicester d’un but de leur équipe ont déclenché une mini-secousse de 0,3 sur l’échelle de Richter. C’est en tout cas ce qu’a assuré mardi un groupe d’étudiants en géologie qui ont enregistré la mesure. En effet, le 27 février dernier, les étudiants de l’université de la ville avaient placé leur équipement dans une école à proximité du King Power Stadium. Ils ont enregistré cette mesure après le but de Leonardo Ulloa à la 89e minute lors de la victoire à 1-0 contre Norwich.
«Quelques jours après l’installation de nos équipements, nous étions en train d’analyser les données et nous avons remarqué de larges pics sur le sismographe pendant que les matches avaient eu lieu à proximité», a confié l’étudiant de première année Richard Hoyle. «En regardant plus attentivement, nous avons observé une corrélation forte entre l’instant précis du but et les signaux les plus forts. Nous avons conclu que notre appareil avait enregistré un petit tremblement de terre produit par l’énergie libérée par la foule des supporteurs».

■ Un hélicoptère «fait maison»
L’engin n’a encore jamais décollé et pourrait bel et bien se transformer en piège mortel… Malgré cela, Felix Kambwiri est convaincu que l’hélicoptère qu’il a conçu dans son garage est tout à fait capable de voler. Un projet suscitant la curiosité des habitants de son village du nord du Malawi. Depuis son enfance, ce soudeur de 45 ans est fasciné par les hélicoptères du président Hastings Kamuzu Banda qui survolaient les villages pour contrôler les plantations de maïs.
Après près de quatre mois de travaux à domicile, il a finalement presque accompli son rêve: construire son propre hélicoptère. «Je voudrais juste voler cinq minutes, pour montrer que je suis sérieux, que ce n’est pas une blague. Cet hélicoptère peut voler», explique-t-il à l’AFP depuis son atelier de fortune à Gobede, un village à 90 kilomètres au nord de la capitale Lilongwe. Pourtant, il n’y a vraiment pas de quoi être rassuré lorsque le pilote monte dans son engin monoplace.
Fabriqué avec des métaux et du verre de récupération, l’hélicoptère tremble lorsque Felix Kambwiri démarre le moteur d’occasion d’une moto qu’il a installé sur l’appareil! Si l’hélicoptère semble fonctionner, pas question pour autant de quitter le petit garage sans avoir les autorisations officielles. Aussi, la police vient régulièrement constater l’avancée des travaux et s’assurer que Felix Kambwiri ne vole pas sans autorisation. «Je peux comprendre leurs inquiétudes au sujet de ma sécurité et de celle des personnes qui pourraient venir par centaines le jour ou je vais décoller», ajoute-t-il en précisant qu’il n’y a aucun risque.