Simple JQuery Modal Window from Queness
985734

France: Bras de fer sur la réforme du droit du travail

A la veille de manifestations et grèves dans toute la France contre le projet de loi sur la réforme du code du travail, Manuel Valls poursuivait mardi 8 mars sur deux fronts sa bataille pour le projet de réforme du droit du travail. Avec, d’un côté, les partenaires sociaux et leurs doléances et, de l’autre, le PS, qui réclame un profond réaménagement du texte. Le Premier ministre a repris aussi la concertation avec les syndicats et le patronat. Le projet «n’est absolument pas mort-né», a de son côté assuré la ministre franco-marocaine Myriam El Khomri. Elle a eu droit à une longue et houleuse discussion au Bureau national, instance dirigeante du PS, où Martine Aubry a déclaré qu’il y avait «beaucoup de choses à modifier dans ce projet extrêmement dangereux». Les syndicats demandent notamment le retrait de l’introduction d’un plafonnement des indemnités prud’homales, qui atteindrait au maximum 15 mois de salaire pour un salarié ayant 20 ans d’ancienneté au moins. Ils s’inquiètent aussi de la précision des critères du licenciement économique, qui pourrait entraîner une augmentation des licenciements abusifs et favoriser le dumping social en Europe.